Energie électrique : comment vérifier l’équilibrage des phases ?

Energie électrique : équilibrage des phases

Publié le : 14 février 20249 mins de lecture

Dans le vaste monde de l’électricité, l’équilibrage des phases est une étape cruciale pour assurer un fonctionnement sûr et efficace des systèmes électriques. Mais comment pouvez-vous être sûr que vos phases sont correctement équilibrées ? Si vous rencontrez un compteur triphasé qui disjoncte assez souvent avec un soit disant « puissance maxi dépassée » cependant, lorsque vous examinez vos appareils électriques en marche, vous trouvez bien en dessous de la puissance à ne pas excéder. En fait, cette coupure est probablement causée à un déséquilibre entre les phases de votre installation. Une vérification de l’équilibrage des phases s’impose !

C’est quoi l’équilibrage des phases ?

L’équilibrage est en fait, un sujet à bien étudier avant l’implantation d’un courant en triphasé. Son objectif consiste à faire une répartition équitable des installations électriques et des appareils branchés sur les trois phases. De plus, il empêche la surtension avec une seule phase. Différentes approches existent pour vérifier et équilibrer les phases. Néanmoins, vous allez débuter ici, certaine technique la plus simple à utiliser, mais pratiquée par les techniciens. En fait, elle est basée sur une étude des consommations des divers appareils branchés au circuit électrique.

Qu’est-ce qu’un déséquilibre de phase et quelle est son importance ?

Imaginez un balancier : si une extrémité est plus lourde que l’autre, le balancier ne fonctionnera pas correctement. De même, un déséquilibre dans les phases électriques peut entraîner une surcharge sur certaines parties du système, provoquant des pannes, des dommages aux équipements voir même des risques d’incendie !

Comment contrôler l’équilibrage des phases en cas de problème ?

Maintenant que nous avons éclairci l’importance de l’équilibrage des phases, voyons comment vous pouvez vérifier si vos phases sont correctement équilibrées. Voici quelques étapes simples à suivre :

  • Vérifiez les courants des phases : Utilisez un multimètre pour mesurer les courants dans chaque phase. Les valeurs devraient être proches les unes des autres.
  • Contrôlez les tensions : Assurez-vous que les tensions entre les phases sont équilibrées. Des écarts importants peuvent indiquer un problème d’équilibrage.
  • Analysez les factures d’électricité : Des factures d’électricité disproportionnées peuvent révéler un déséquilibre dans les phases.
  • Inspectez visuellement les équipements : Des signes de surchauffe ou de dommages sur les équipements peuvent indiquer un déséquilibre des phases.

Comment détecter et vérifier un équilibrage de tension en triphasé ?

Effectivement, le courant triphasé est pour des machines spécifiques, c’est la raison pour laquelle il est encore sur des anciens branchements. Voici, comment ça marche, les trois phases sont dirigées au niveau des appareils qui les utilisent de manière bien équilibrée. De ce fait, d’où vient le problème ? Certainement, le déséquilibre de puissance se trouve au niveau des circuits monophasés qui sont issus d’une seule phase (sans oublier le neutre pour avoir une tension de 230 Volts domestique). Les appareils électriques monophasés vont « pomper de jus » d’une certaine valeur de courant électrique avec la phase sur laquelle ils sont raccordés. Et si vous branchez tous vos appareils sur une seule phase, ou « bien les gros bouffeurs » d’électricité avec une seule phase, dans ce cas, on est vite au bout de la limite de courant qui peut être dispensé. Et c’est la raison pour laquelle votre disjoncteur se disjoncte, pour vous avertir que, l’équilibrage des phases n’est pas au point.

Comment vérifier l’équilibrage des phases avec une pince ampèremétrique ?

Pour ainsi dire, le déséquilibre de courant entraîne une coupure générale avec le disjoncteur de branchement d’abonnée. En fait, l’intensité du courant nominal sur une phase est outrepassée. Techniquement, c’est une surcharge survenue à une des phases détectée comme un défaut par le disjoncteur de branchement. D’autres méthodes simples existent pour vérifier concrètement l’équilibrage des phases. En fait, il existe un outil permettant de s’assurer l’équilibrage de courant dans un tableau électrique triphasé. C’est, le fameux appareil de mesure nommée, pince Ampèremétrique. Celui-ci est un outil de mesure qui vous permet de voir la valeur de courant électrique qui traverse un fil électrique en temps réel. Par conséquent, en utilisant une pince, ampèremètre sur toute phase alimentant le tableau électrique, vous pouvez mesurer, à un moment donné, les consommations et discerner si le tableau électrique triphasé est en équilibre.

L’équilibrage des phases est un aspect crucial de tout système électrique. En veillant à ce que les phases soient équilibrées, vous pouvez prévenir les pannes coûteuses et les risques pour la sécurité. En suivant les étapes simples que nous avons fournies, vous pouvez vérifier facilement l’équilibrage des phases dans votre système électrique et assurer son bon fonctionnement à long terme. N’oubliez pas : la sécurité électrique est essentielle, alors ne négligez pas cette étape importante !

Comment équilibrer un tableau électrique ?

Pour équilibrer un tableau électrique triphasé, il est essentiel de répartir les équipements à protéger sur les différentes phases de manière à éviter que les équipements énergivores soient tous sur le même circuit. Concrètement, dans un circuit triphasé 60 A, chacune des trois phases doit être protégée par un ampérage maximum de 20 A pour assurer un équilibre. Il est recommandé de lister tous les appareils raccordés à l’installation électrique, de recueillir leur consommation maximale et de réaliser une répartition sur 3 colonnes avec les niveaux de puissance pour obtenir un équilibre entre les 3 phases. Cela implique de prendre en compte la consommation et les horaires de fonctionnement pour répartir au mieux les appareils sur les différentes phases

FAQ

Quelles sont les conséquences d’un mauvais équilibrage des phases ?

Un mauvais équilibrage des phases peut entraîner une surcharge sur certaines parties du système électrique, des pannes fréquentes, des dommages aux équipements et même des risques d’incendie.

À quelle fréquence devrais-je vérifier l’équilibrage des phases ?

Il est recommandé de vérifier l’équilibrage des phases régulièrement, idéalement chaque fois que des travaux électriques sont effectués ou que de nouveaux équipements sont installés.

Puis-je réaliser la vérification de l’équilibrage des phases moi-même ?

Oui, la vérification de l’équilibrage des phases peut être réalisée par un électricien qualifié ou par vous-même si vous avez les compétences nécessaires et les outils appropriés.

Prix : combien coûte un équilibrage de phase ?

Le coût de l’équilibrage de phase peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que la région, le prestataire et l’ampleur du travail à réaliser. Sur la base des exemples donnés, le prix de l’équilibrage de phase triphasée a été estimé à 850 euros.

Comment équilibrer un tableau électrique triphasé ?

Pour équilibrer un tableau électrique triphasé, il est essentiel de répartir les charges de manière égale sur les trois phases. Cela implique de lister tous les appareils raccordés à l’installation électrique, de recueillir leur consommation maximale et de réaliser une répartition sur les trois colonnes en prenant en compte les niveaux de puissance pour obtenir un équilibre entre les trois phases. Il est important que le courant distribué dans chaque phase ne dépasse pas la charge maximale pour éviter une coupure de l’installation.

Plan du site